Skip to main content

Ricardo Mendes

TV, Média et Réseaux Sociaux : plus vite, plus fort, plus plus plus mais misérable #thalys #ThalysAttentat

4 min read

Alors que l'attaque du Thalys a été arrétée à temps, on assiste impuissant à des organes de Presses, journaux, télévision et leur extension sur les réseaux sociaux complètement incapable de faire la part des choses et de mettre dans une ligne du temps un peu plus large un acte isolé et les myriades d'horreur, de crises beaucoup plus grave et tout aussi immédiate qui se passe sous nos yeux, dans ces même réseaux sociaux: ignoré parce voyons, une attaque dans un train, empéché en plus, ça donne de la matière à buzz pour les médias qui dure 48h alors que sur les réseaux sociaux, l'info objective est déjà froide et enterrée, remplaçée par des armées de trolls, de racistes ou d'inconscient chacun y allant de son petit grain de sel sur "l'islamisation" de la France, les bougnoules, la charia qui arrive et j'en passe. 

alors quand je vois ça : 

j'ai envie de vomir sur @lesoir, j'ai envie de leur dire que leur travail n'est pas du journalisme, mais du vautourisme, mot que je vient d'inventer, venant du mot vautour bien sûr, qui dans le cas des médias consiste à se ressasser de la misère du monde pour faire ou entretenir un buzz dans le seul but d'être "dans le flow" de ce qui se dit maintenant, dans le Buzz sacré de l'instant présent prolongé ad-infinitum dans le maigre espoir de se faire voir, d'être avant les autres, d'être le premier.

heureusement il y a des gens qui font un travail de fond sur la question pendant ce temps :

 

avec de l'info qu'aucun journal, TV ou papier ne va aborder : c'est trop pointu, personne ne va comprendre. 
1) ça prend les gens pour des cons 2) la presse oublie sa mission au profit du buzz 3) tout le monde laisse faire, résultat : un niveau d'information nul. 

pendant ce temps la @Nico_VanderB sort son étude sur  : Twitter avait les informations 1 heure avant les médias :

http://www.reputatiolab.com/2015/08/attentat-du-thalys-twitter-avait-les-informations-1-heure-avant-les-medias/

cet article est plus utile, plus informatif que tout ce que la presse Belge ou Française va sortir sur la question pendant les prochaines 48h et c'est bien dommage, preuve d'une certaine maladie chronique dans les médias, qu'on abborde à chaque crise, mais qui n'a jamais le temps ni les moyens de se guérir avant la prochaine crise. 

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.