Skip to main content

Ricardo Mendes

Aujourd'hui il ya des gens qui pensent honnêtement que des abus sexuels sur mineurs ça se discute, c'est une question d'opinion, un peu comme ci un meurtre c'était une question d'opinion. je les plaint beaucoup parce que en Mars quand l'épée de Damoclès va tomber, il n'y aura plus de place pour les opinions, il n'y aura que les faits et le reste de ce scandale qui n'a pas dit son dernier mot et à ce moment la, pour ceux la encore dans le déni, ça va faire très mal d'être confronté à la dure réalité.

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.