Skip to main content

Ricardo Mendes

Ceci n'est pas une erreur interprétation de la circulaire interdisant toute manifestation de Bruxelles-Ville @yvanmayeur

Se rendre à la Bourse pour un rassemblement anti-raciste. Apprendre qu'il est interdit par mesure de police. Voir un déploiement policier largement plus important que la somme des potentiels manifestants, des badauds, des touristes et des personnes rassemblées devant le mémorial spontané face aux marches de la Bourse. Voir le président de la Ligue des droits de l'homme se faire arrêter juste parce qu'il se trouvait là. Ça, c'est fait.

Se faire filmer par des policiers en civil. Se voir intimer l'ordre de déguerpir. Obtempérer. Se rendre dans un café proche, s'asseoir en terrasse, boire un verre. Assister aux arrestations parfois violentes de dizaines de personnes au comportement pacifique, ne brandissant aucune banderole ni ne scandant aucun slogan. Ça, c'est fait.

Voir la police encercler les terrasses des cafés. Se réfugier à l'intérieur. Voir les clients se faire contrôler leur identité, certains être fouillés dans les toilettes, puis quasiment tous se faire menotter avec des colsons et arrêter. Voir ensuite des policiers entrer dans le café et arrêter des personnes assises tranquillement en train de boire leur verre. Échapper à tout cela de manière aussi arbitraire que d'autres se sont faits arrêter... Ça, c'est fait aussi.

C'est quoi la prochaine étape ?

Source: Gwen Breës https://www.facebook.com/gw.brs/posts/10205043663645978

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.