Skip to main content

Ricardo Mendes

@alainsixun en d'autre terme, après la crise des subprimes de 2008, la particratie européenne et nationale ont toutes mis en place le , ont toute "sauvé" les banques sans aucune prise de responsabilités dans la crise financière, pour ce faire la particratie n'a pas eu besoin de théorie fumeuse ni de rien du tout, elle à tout simplement passé des lois qui aujourdh'ui ont appauvris la population et encore plus préservé les privilèges des 1%, tout cela c'est passé sous notre nez pendant que le belge moyen s'occupait de sa petite vie en se disant: sans Dirupo ça serait pire ou Avec Michel ça ira mieux. dans les deux cas, les politiques misent en place n'ont que renforcé le manque de légitimité et le déphasage complet de la particratie d'avec les citoyens.

En gros ça préfère faire des G1000 pour donner l'illusion d'un renouvellement/régénération démocratique tout en continuant à aller droit dans le mur. besoin de personne pour la mise en place de cette recette, c'est ce que la particratie fait toute seul depuis plus de 20 ans et ça marche : on vote pour eux après chaque scandale comme si ceux ni n'avait pas lieux et comme si ceux la même qui ont mis en place ce système allait être à même de le changer contre leur propre intérêt.

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.