Skip to main content

Ricardo Mendes

Aujourd'hui j'ai fait quelque chose que d'habitude j'évite systématiquement, par habitude, par individualisme, par peur aussi de se faire violenter en prenant position.

J'étais à l'arrêt du 54 à Fernand-Coq en direction de à l'ULB. Un black parlait à une fille marocaine qui avait l'air visiblement ennuyée, presque harcelée par son comportement et son insistence.

Dès le début je vois bien que ça la gêne, le mec pue l'alcool, généralise sur les femmes, lui promet qu'il l'aime, qu'il buvra du Fanta si elle lui donne son numéro, qu'il a plein d'argent, il n'arrête pas de parler avec les yeux troubles de quelqu'un qui a trop de verres dans le nez. La fille est sur les nerfs, je m'écarte un peu tellement la pression est palpable, je réfléchis et je me demande pourquoi j'interviens pas, pourquoi personne ne dit rien à l'arrêt de bus ? tout le monde entend et voit bien que la fille n'a rien avoir avec ce mec, mais chacun regarde son téléphone plutôt que d'intervenir, lui créer une pause dans le harcèlement.

Un bus 71 passe direction flagey, il est remplis. le type n'arrête pas d'harceler cette fille dont je ne connais pas le nom.
un autre bus 71 passe, tout aussi remplis.

J'essaie de lui faire signe d'aller se réfugier dans le café juste derrière l'arrêt, et j'y rentre pour y prendre un Latte, la fille en question fini par rentrer pour demander le numéro de téléphone des taxis, elle sort du café, le type continue de l'harceler, elle élève la voix pour qu'il lui lâche les pompes, mais rien à faire il est collant.

Je sort du café et je m'approche de l'abri bus, il n'arrête pas de parler, de lui jurer des trucs, de lui faire des promesses, la fille n'en peut plus.

Un autre bus passe, elle essaie de rentrer, il l'a suit de tout près, elle fini par ne pas rentrer dans le bus, le mec lui tient la porte du bus ouverte l'empêche de se fermer en criant sur la fille de rentrer, de le suivre etc.. pour finir il ressort du bus, opération ratée, il continue à l'harceler.

J'en ai marre, je me mêle. c'est ça que d'habitude je fais jamais, toujours peur d'empirer la situation, ou de me ramasser un pain dans la gueule. Il m'insulte de connard marocain, de quoi je me mêle, me montrant une photo se son fils qui selon lui est mieux sappé et plus beau que moi (ce sont ces mots, oui il était à l'ouest) sous la tension je décide d'appeler un taxi pour 2, quand il entend ça il s'excite encore plus.

Entre temps la police vient de passer devant l'arrêt de bus, elle fait le tour et s'arrête : le gars commence à justifier et à raconter n'importe quoi à la police en néerlandais, j'ai juste compris "Discriminatie" je m'approche de la voiture du policier et je lui explique calmement la situation.

La fille qui se faisait harceler remet le contexte en place : le type bourré la suit depuis Anvers en train, puis en Bus et ne la lâche pas depuis 2h. La police sort de la voiture et embarque le type.

Du coup on se retrouve au calme.. la fille tremble, elle est complètement chamboulée par des heures de tensions et d'harcelement.

Un bus arrive et on rentre, elle tremble encore, on échange quelque mots, moi je suis surtout confus de ne pas avoir réagi plus tôt, elle a des crampes au ventre, elle vient de se faire harceler depuis des heures, elle va enfin pouvoir rentrer chez elle.

Elle sort un peu avant l'ULB, au revoir qu'on se dit et bonne journée..

Je suis finalement arrivé à et je dois passer ces lignes par écris parce que j'ai pris la décision de ne plus regarder ou ne plus vivre une situation comme celle ci sans prendre position, sans intervenir.

Aucune fille, femme, maman au monde ne devrait avoir à subir ça et nous les hommes, c'est crucial qu'on interviennent quand on voit des situations pareils. le silence ne fait que permettre au harcèlement de continuer.

Aucun être humain ne devrait avoir à subir ça, mais encore moins nos femmes, filles ou mère.

C'est facile d'ignorer, mais après avoir pris position, sans rien d'héroïque, mais juste le minimum à ma petite échelle, alors je me sens mieux dans mes bottes, c'était la seul chose à faire.. la prochaine fois ? intervenir plus tôt !

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.