Skip to main content

Ricardo Mendes

Il ne faut pas 'libérer les données'. Il faut se libérer par les données. - par Nicolas Kayser-Bril

“Libérer les données”, c’était le slogan des activistes de l’open data, les données ouvertes. Pour eux, l’administration devrait mettre à disposition ses données afin que l’on puisse les réutiliser. Mais réutiliser les statistiques de l’administration, c’est se plier à sa vision du monde. Pour pouvoir penser librement, il faut surtout créer ses propres données et mesurer le monde comme on le conçoit. Il faut se libérer par les données.

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.