Skip to main content

Ricardo Mendes

"Sommes-nous toutes réduites à une paire de seins ?" demande Anne-Flore Marxer

La championne rapporte également avoir particulièrement souffert de cette sexualisation lors d’une séance photo qu’elle a "vécue comme un piège". À l’âge de 19 ans, elle a été contrainte de poser en maillot de bain de façon sexy, ce qui lui a donné "l’impression d’être violée sur place par les 16 personnes qui ont lourdement insisté pour [la] présenter ainsi".

Ces clichés sont ensuite ressortis sur Internet sans son autorisation et occupent désormais les premières places des recherches d’images sur la sportive. Au détriment, donc, des images de ses exploits.

Anne-Flore Marxer dénonce justement avec force le sexisme dans le monde du snowboard et du freeride, à commencer par les inégalités de gain. Au point que pour gagner sa vie, la jeune femme est infirmière. Elle doit poser des congés pour disputer des compétitions. En 2011, par exemple, elle remporte le Freeride World Tour à̀ Chamonix, et gagne 1 200 dollars, tandis que le champion homme, lui, empoche 8 000 dollars !

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.